Avertir le modérateur

26/03/2011

Japon/nucléaire: La robotique française non retenue!

Proposés par Intra, le GIE d’EDF, d’Areva et du CEA, pour intervenir à Fukushima, les robots spécialisés dans les accidents nucléaires majeurs ont été jugés « inadaptés » par les Japonais.

 

http://www.groupe-intra.com/images/engins/eros-video.jpg

 

Vendredi, EDF annonçait l’envoi pour le week-end suivant de 130 tonnes de matériel du GIE Intra, à bord d’un Antonov 225 à destination de l’aéroport Tokyo-Narita. Le groupe Intra (Groupement d’intérêt économique d’intervention robotique sur les accidents nucléaires), détenu à 50% par EDF, 37,5% par le CEA et 12,5% par le CEA et Areva, est installé à proximité du CNPE de Chinon (Indre-et-Loire), dans une partie désaffectée de la centrale nucléaire de Chinon.


EDF précisait à propos d’Intra:


« Il a en charge la conception, l’exploitation et la mise à disposition d’une flotte d’engins robotisés capables d’intervenir à la place de l’homme en cas d’accident nucléaire majeur, dans et autour des bâtiments industriels. La cargaison comprendra du matériel permettant d’intervenir en urgence en milieu radiologiquement hostile, notamment du matériel de prélèvement et des engins robotisés pilotés à distance.


La France, grâce à un retour d’expérience suite à l’accident de Tchernobyl, est seule à avoir conçu et réalisé la flotte d’engins spécialisés dans les situations extrêmes et à former le personnel capable de les utiliser. »


Pourtant, à la fin du point presse d’hier de l’Autorité de sûreté nucléaire française (ASN), son président André-Claude Lacoste a annoncé que les autorités japonaises ont décliné cette offre: « Jusqu’à présent, les demandes japonaises d’aide ont été extrêmement réduites. Par exemple, le Japon n’a pas donné suite à l’offre d’aide française d’envoyer des robots, en disant que les robots étaient inadaptés. » Le groupe Intra et EDF, interrogés mardi sur le pourquoi de ce refus japonais, ne nous ont pas répondu.

 

Accident nucléaire : les robots français recalés au Japon
Source, journal ou site Internet : ZDnet
Date : 23 mars 2011
Auteur : Thierry Noisette

10:16 Écrit par HUMANITAS dans Science | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : japon, robotique, nucléaire, intra, edf, areva, cea, tchernobyl, france | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

22/08/2010

Linky, un espion bientôt au sein de notre maison?

Compteur électrique "intelligent" : on vous espionne ?

 

http://www.cleantechrepublic.com/wp-content/uploads/2009/05/corps_linky_090527.jpg


Sous le doux nom de projet "Linky", le nouveau compteur électrique "intelligent" est
présenté comme le remède pour alléger vos factures, mais à la condition de lui ouvrir
les portes de votre vie privée.

 

http://www.freenews.fr/local/cache-vignettes/L400xH364/linky-7906f.jpg

cliquez lire bio LInky

 

En passe de remplacer les boîtes bleues électromécaniques, les nouveaux
compteurs électriques sèment le doute. Alors qu'ils n'en sont qu'au stade
d'expérimentation, la Commission nationale de l’informatique et des libertés
(CNIL) s'inquiète déjà de leurs possibilités. Dans un rapport publié le 5 août dernier,
elle pose les risques d'un tel appareil dans vos maisons.


Le côté gênant du compteur "intelligent" vient de sa capacité à rendre des rapports
très détaillés sur votre consommation personnelle. Il connaît vos habitudes
quotidiennes comme les horaires de réveil, le moment où vous prenez votre
douche, ou lorsque vous utilisez certains appareils comme le four et le grille-pain.
Touts ces détails sont envoyés à votre fournisseur d'énergie toutes les 10 à 30
minutes.

 

http://www.cleantechrepublic.com/wp-content/uploads/2009/05/corps_linky3_090527.jpg

http://www.ginjfo.com/Publics/PhotoNews/Linky_01.gif

 

Autre problème : un employé peut interagir avec votre environnement, via une simple
interface internet. Il peut modifier la puissance de votre abonnement ou couper
votre alimentation à distance.


Sans être alarmante, la CNIL rappelle que ces possibilités devront être "parfaitement
sécurisées pour éviter toute utilisation frauduleuse".


L'avantage reste qu'en connaissant en détails votre consommation électrique, le
fournisseur d'énergie peut vous proposer des offres plus personnalisées. Le Linky
est aussi écologique car les fournisseurs peuvent réguler plus précisément leur débit
d'électricité. Ces appareils devraient commencer à être installés dans vos maisons
d'ici 2016. En attendant, la CNIL assure qu'elle suivra "avec attention le
développement de ces systèmes".

 

 

 

 

Source IHEDN

Renseignements extérieurs. – intérieurs.- Intelligence économique :
Source journal ou site Internet : S-Planet.fr
Date : 16 août 2010
Auteur : Fabien Navetat

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu