Avertir le modérateur

28/11/2010

L'Afrique et ses marchés intéressent les bourses comme le NYSE

NYSE Euronext, le grand groupe boursier qui comprend la Bourse de New York et d'autres grandes places boursières, a enregistré un triplement en cinq ans des échanges de valeurs africaines et le doublement de valeur des fonds d'investissement cotés en Afrique au cours des 12 à 18 derniers mois. En clair, cette évolution traduit « un intérêt vif et croissant » pour les marchés africains.


Le directeur général chargé de l'Europe, du Moyen-Orient et de l'Afrique à NYSE Euronext, M. Stefan Jekel, a fait cette observation et d'autres encore sur les relations entre Euronext et l'Afrique et sur les perspectives économiques de ce continent lors d'un entretien accordé le 10 novembre à America.gov alors qu'il entamait une nouvelle journée chargée à New York.

http://www.jdf.com/basemedias/2009/07/22/2041645a-76ac-11de-b7db-2af685614e76.jpghttp://telonu-images.s3.amazonaws.com/entity-images/fortune1000/NYSE%20Euronext/1.jpg

« Le volume des échanges boursiers relatifs aux entreprises africaines a à peu près triplé en cinq ans sur nos places », a déclaré M. Jekel. « De ce fait, les liquidités des valeurs africaines en bourse ont également triplé par rapport à il y a cinq ans. »

On compte 16 valeurs boursières africaines à NYSE Euronext, en provenance de 6 pays : le Cameroun (1), la Côte d'Ivoire (1), le Gabon (1), le Maroc (3), le Sénégal (3) et l'Afrique du Sud (7). Leur capitalisation totalise 90 milliards de dollars.


Pour les investisseurs qui souhaiteraient être parties prenantes à la croissance de l'Afrique en investissant en bloc dans une diversité de sociétés, M. Jekel a suggéré les nombreux fonds d'investissement cotés (ETF) qui sont disponibles. « Nous avons vu le nombre des fonds d'investissement cotés se rapportant à l'Afrique doubler au cours des 12 à 18 mois écoulés », a-t-il dit.

 

http://storage.canalblog.com/55/77/619262/40605234.jpg


« On trouve des fonds qui couvrent l'Afrique du Sud, l'Afrique en général, les 40 principaux investissements africains, et il y a tous ceux qui sont accessibles sur nos places en Europe et aux États-Unis (...) chacun avec une spécialisation différente (...) si bien que les investisseurs rencontrent un grand choix de solutions et de possibilités de participation à cette croissance qui se manifeste à travers l'Afrique. »

NYSE Euronext « observe de très près » le climat des investissements en Afrique, a poursuivi M. Jekel. « Et il ne s'agit nullement d'une observation passive. Euronext est très impliqué dans des initiatives destinées à braquer les projecteurs sur les investissements en Afrique. »


L'une de ces initiatives, a-t-il dit, est son sommet annuel Ai Index Series organisé conjointement avec Africa-investor.com (Ai). Les deux groupes ont récemment tenu leur troisième sommet annuel, auquel ont pris part Robert Rubin, ancien ministre des finances des États-Unis et membre de l'Africa Progress Panel, et Tony Blair, ancien premier ministre britannique, qui s'est adressé à la conférence par message vidéo.


Au sujet des bourses africaines, a dit M. Jekel, NYSE Euronext entretient ses rapports les plus étroits avec ses clients-partenaires de Casablanca, de Tunis et du Gabon, mais a aussi d'excellentes relations avec les bourses d'Afrique du Sud et d'Égypte entre autres. Il existe dans l'ensemble de l'Afrique quelque 29 bourses en activité, celles d'Égypte, du Nigéria et d'Afrique du Sud représentant environ 75 % des sociétés cotées sur ce continent.


M. Jekel a indiqué avoir l'intention de se rendre prochainement en Afrique du Sud où il doit s'entretenir avec des membres de la bourse sud-africaine en vue, notamment, d'augmenter le nombre des cotations et de maintenir l'élan pris par l'Afrique dans le domaine des investissements.


L'Association des bourses de valeurs africaines (ABVA) s'est réunie à Lusaka (Zambie) du 10 au 12 novembre. « Plusieurs de ces bourses entretiennent des rapports conviviaux et, bien sûr, commerciaux » avec NYSE Euronext, a-t-il déclaré.


« Nous nous sommes associés sur le plan technologique avec la bourse de Casablanca et avec la Bourse régionale des valeurs mobilières d'Afrique centrale (BVMAC), au Gabon, ainsi qu'avec la bourse de Tunis. En fournissant des aides techniques à ces partenaires, nous assurons qu'ils utilisent les mêmes plateformes que NYSE Euronext » et profitent des mêmes informations et des mêmes compétences institutionnelles, a indiqué le directeur général.


Des stages de formation sont offerts par NYSE Euronext pour des échanges jumelés en Afrique et pour des « mini-stages » organisés dans le monde entier, où les stagiaires venus d'autres places boursières peuvent observer les agents de NYSE Euronext sur le lieu de travail.


Les bourses de valeurs revêtent une importance extrême pour tous les pays du monde, a affirmé M. Jekel. « Où que vous soyez, que ce soit un marché développé ou embryonnaire, la bourse est le lieu de convergence d'un investisseur et d'une idée ; c'est l'endroit où une société se présente pour obtenir les capitaux nécessaires à la réalisation de ses idées commerciales, au financement de sa croissance, et où l'investisseur se présente pour participer à son succès. »

Les bourses sont également un moyen important d'injecter des investissements directs étrangers dans un pays et représentent le véhicule « permettant aux investisseurs de participer aux diverses possibilités de croissance qui existent dans les marchés nationaux émergents et en particulier en Afrique ».


M. Jekel a mis l'accent sur les deux impératifs incontournables pour le fonctionnement de toute bourse de valeurs : la fiabilité et la transparence. « Je pense que ce sont deux des principes fondamentaux, des piliers de toute opération boursière et nous constatons que l'Afrique les adopte tout naturellement, ce qui est très encourageant. »

De plus, « nous constatons que la finance et la démocratie avancent main dans la main, en un élan positif » dans l'ensemble de l'Afrique, a-t-il ajouté.


Les observateurs au quotidien de l'Afrique s'accordent tous à penser qu'il existe « une convergence forte et croissante d'intérêts sur l'Afrique, qui ne fera que s'accroître désormais. Nous le pensons en raison de l'esprit d'entreprise qui y règne, des réussites qui s'y multiplient et de la liquidité croissante de ses bourses. À notre avis, ce sont des indicateurs de développement très favorables. »


Au départ, il y a les entrepreneurs, « qui sont la clé partout, que ce soit aux États-Unis ou en Afrique », a déclaré M. Jekel. « Ce sont eux, les moteurs de l'emploi. Car c'est de l'entreprise que proviennent les emplois et la richesse. »

« Dans toute économie, où qu'elle se trouve, dans le monde développé ou en développement, ce sont là les piliers essentiels, en l'absence desquels aucune bourse, aucun mécanisme de financement ne peut marcher. »


Quant à l'avenir, a dit M. Jekel, « je pense que, de l'avis général de ceux qui observent l'Afrique, ce sont en ce moment le Brésil, la Russie, l'Inde et la Chine, le groupe dit BRIC, qui ont un rôle très important à jouer dans les marchés mondiaux, mais il y a des observateurs chevronnés qui conseillent vivement d'accorder une attention particulière à l'Afrique au cours des 10 à 20 prochaines années ».

 

L'intérêt « vif et croissant » des grands groupes boursiers pour les marchés africains

Site Internet : http://www.america.gov/fr/)

Par Charles W. Corey

 

http://www.cartografareilpresente.org/IMG/jpg/afriqueutile.jpg

16:38 Écrit par HUMANITAS dans Economie | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : nyse, bourse, finance, afrique, afrique du sud, investissements | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

10/06/2010

Revue de presse de l'Afrique #1

Centre d'études stratégiques de l'Afrique


http://img134.imageshack.us/img134/7159/9782912232595fs1nk2.gif

Revue de presse du CESA: 8/9 juin 2010 (source IHEDN - dont je suis membre auditeur)

(

L’Ouganda change d’avis et invite le président Béchir au sommet de l’UA de Kampala
Ce revirement intervient après qu’une déclaration de la présidence ougandaise eut indiqué que le président soudanais, qui est inculpé de crimes de guerre par la Cour pénale internationale (CPI), ne serait pas le bienvenu en Ouganda. VOA

Kenya : les réformes entraîneront une augmentation de l’aide américaine, a assuré le vice-président Joe Biden
Le vice-président américain Joe Biden effectue une visite de trois jours au Kenya. Les Etats-Unis n’ont cessé d’exhorter les dirigeants kenyans à mettre en oeuvre les réformes convenues dans le cadre de l’accord de partage de pouvoir de 2008. VOA

La France va retirer l’essentiel de ses troupes du Sénégal
La France annonce la fermeture de sa base militaire au Sénégal et le retrait de 900 de ses 1.200 militaires stationnés dans le pays. Le Point

Egypte: El-Baradei trouve un soutien chez les Frères
La confrérie islamiste va aider l’opposant, jusqu’ici empêché de se présenter à la présidentielle. Libération

L’Ethiopie parie sur l’énergie hydroélectrique
L’objectif du gouvernement éthiopien ne manque pas d’ambition : transformer en quelques années ce pays pauvre en puissance hydroélectrique régionale, exportatrice d’énergie, alors qu’il est actuellement l’un de ceux où l’accès de la population à l’électricité est parmi les plus bas du monde. le Monde

Burundi: le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon est arrivé à Bujumbura
Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon est arrivé mercredi matin à Bujumbura pour une visite de quelques heures consacrée au processus électoral en cours au Burundi contesté par l’opposition. TV5

Gambie: deux tonnes de cocaïne saisies, douze trafiquants arrêtés
Les autorités gambiennes ont saisi plus de deux tonnes de cocaïne près de Banjul et arrêté 12 trafiquants présumés, originaires du Venezuela, du Ghana, du Nigeria et des Pays-Bas, a-t-on appris mercredi de sources concordantes à Banjul et à Londres. TV5

Tripoli ordonne au HCR de quitter la Libye
La Libye a ordonné au Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés de fermer ses opérations sur son sol, arguant des activités « illégales » de son représentant. Reuters

Madagascar: La marge étroite de Rajoelina
Le 12 mai dernier, l’homme fort de Tana a annoncé en direct à la télévision nationale qu’il ne serait pas candidat à la prochaine élection présidentielle prévue le 26 novembre. Officiellement, l’objectif de cette décision- est de mettre fin à la crise politique. allAfrica

La liberté d’expression n’est « toujours pas tolérée » au Maroc, selon Amnesty
Amnesty international a déclaré que le Maroc « ne tolérait toujours » pas la liberté d’expression, et appelé à une « réforme de la justice », dans son rapport international 2010 publié mardi. Au fait Maroc

Kenya: La visite de Biden pourrait annoncer celle de Barack Obama
Le vice-président américain, Joe Biden, est arrivé au Kenya dans la soirée de lundi pour une visite d’Etat de trois jours dans ce pays d’Afrique de l’Est, assez particulier pour l’administration Obama. Afrique en Ligne

source IHEDN

Au Darfour, près de 600 morts et une tension grandissante

Selon un document confidentiel de l'ONU, diffusé lundi 7 juin, les combats au Darfour ont fait près de six cents morts en mai, mois le plus meurtrier depuis le déploiement en 2008 de la mission de paix hybride dans cette région de l'ouest du Soudan. Le Monde

Congo/Afrique centrale : bilan décevant du sommet de la CEMAC

Des dysfonctionnements persistent au sein de la BEAC, la Banque des Etats de l'Afrique centrale. Un constat dressé par des chefs d'Etat lors du sommet extraordinaire des six pays de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) qui s'est réuni le 7 juin 2010 à Brazzaville. Les chefs d'Etat ont aussi abordé le thème de Air Cemac ainsi que celui du passeport communautaire. RFI

La Libye ferme le bureau du Haut commissariat de l'ONU aux réfugiés
Les autorités libyennes ont ordonné mercredi dernier au Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) de quitter le pays, a annoncé mardi à la presse une porte-parole du HCR. TV5

Rwanda: Kigali « respecte » la décision de justice de maintenir l'avocat américain en détention

Le gouvernement rwandais a déclaré qu'il « respectait la décision » prise lundi par un tribunal de Kigali de maintenir en détention un avocat américain accusé de nier le génocide des Tutsi de 1994, dans un communiqué reçu mardi à l'AFP. TV5

Côte d'Ivoire: En attendant la BAD

Maudit Eyjafjallajökull. À un mois de l'ouverture des assemblées annuelles de la Banque africaine de développement (BAD), les 27 et 28 mai à Abidjan, la fermeture de l'espace aérien européen à la suite de l'éruption du volcan islandais a failli réduire à néant des mois d'efforts. Jeune Afrique
Ouganda - Soudan : Omar el-Béchir exclu du sommet de l'UA, Khartoum s'insurge
L'exclusion du président soudanais Omar el-Béchir de la conférence de l'Union africaine (UA), prévue en juillet en Ouganda, a créé un incident diplomatique. Khartoum réclame une rétractation de Kampala, des « excuses publiques », voire le transfert du sommet dans une autre capitale. Jeune Afrique

Aide publique au développement: une nécessité critiquée
L'aide publique au développement (APD), moteur essentiel du décollage des pays pauvres, notamment en Afrique, est aujourd'hui, cinquante ans après les indépendances de plusieurs pays africains, critiquée sur sa forme et ses objectifs aussi bien au Nord qu'au Sud. RFI

Guerre des ports au Gabon des Bongo

La passation de pouvoir entre Omar Bongo, président gabonais décédé en mars 2009, et son fils Ali, élu dans la foulée à l'issue d'un scrutin contesté, avait tout de la continuité chère à la Françafrique. Mais s'agissant de la guerre des ports entre Vincent Bolloré et Jacques Dupuydauby, il y a de la rupture dans l'air. Libération

Splendeur et décadence en Afrique du Sud

A quelques jours de l'ouverture du Mondial et une vingtaine d'années après la chute du régime de l'apartheid, L'Express va à la rencontre de la société sud-africaine. Dans toute sa diversité. L'Express

Maroc: Le combat de Sonia au nom de son père

Ancien numéro deux de l'armée de l'air, Kaddour Terzhaz a été incarcéré pour douze ans au terme d'un procès expéditif. Sa cadette, Sonia, est la porte-voix opiniâtre d'une campagne de mobilisation pour sa libération. Le Temps (Genève)

10:40 Écrit par HUMANITAS dans International | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : afrique, afrique du sud, économie, politique, stratégie militaire | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

06/12/2009

Mandela - Afrique du Sud - Mondial de foot

Comment ne pas faire un post tout à fait symbolique sur cette organisation et manifestation en Afrique du Sud de la coupe du monde de football.
Un homme représente un symbole pour son pays, Nelson Mandela.

-
cliquez l'image pour bio
http://www.studentsoftheworld.info/sites/societe/img/8828_NelsonMandela%20Afrique%20du%20sud.jpg

L'ex-Président sud-africain Nelson Rolihlahla Mandela, le prisonnier politique le plus célèbre du monde, a consacré son existence à lutter contre l'apartheid et à prôner la réconciliation des peuples d'Afrique du sud.

A une époque où la ségrégation raciale contre les noirs est institutionnalisée par le gouvernement, Mandela poursuit des études d'avocat et rejoint, en 1944, les rangs de l'ANC, l'African National Congress, afin de lutter pour l'établissement d'une république démocratique en Afrique du sud. Puis, devenu président d'une section de l'ANC pour la jeunesse, il mène une campagne contre les lois iniques organisant à travers le pays la résistance contre l'apartheid. Mis en garde-à-vue, il dirige clandestinement une nouvelle campagne visant l'établissement d'une convention nationale. Mais accusé, notamment, d'avoir quitté le pays illégalement, Mandela assure, en vain, sa propre défense avant d'être condamné en 1964 à l'emprisonnement à perpétuité. Quelques années plus tard, il engage de sa cellule des négociations entre l'ANC et le Gouvernement de F. de Klerk en place qui aboutiront à l'abolition officielle de l'apartheid et aux premières élections multiraciales. En 1991, Mandela est enfin libéré après 28 années de solitude durant lesquelles sa « faim de liberté pour son peuple est devenue faim de liberté pour tous, blancs et noirs ». Dès lors, il comprend que sa mission est la réconciliation et qu'il faut libérer aussi bien “l'opprimé” que “l'oppresseur” lui-même « enfermé derrière les barreaux des préjugés et de l'étroitesse d'esprit ». Car pour lui, s'il a pu « apprendre à haïr », il peut aussi « apprendre à aimer »...

Elu Président de l'ANC, Nelson Mandela reçoit en 1993, conjointement avec F. de Klerk, le Prix Nobel de la Paix et, un an plus tard, se déroulent les premières élections multiraciales qui font de lui le nouveau Président de la République. « Nous sommes nés pour rendre manifeste la Gloire de Dieu qui est en chacun de nous, déclare t-il lors de son élection, et, au fur et à mesure que nous laissons briller notre propre lumière, nous donnons inconsciemment aux autres la permission de faire de même ». Plus que jamais, malgré le très lourd héritage de l'apartheid, Nelson Mandela s'investit dans la reconstruction démocratique, sociale, économique et politique du pays cherchant à combler les besoins urgents de la population noire et à apaiser les craintes des afrikaners. Mais « nous ne sommes pas encore libres, déclare Nelson Mandela à 80 ans, au soir de ses fonctions présidentielles, nous avons seulement atteint la liberté d'être libres, le droit de ne pas être opprimés… car être libre, ce n'est pas seulement se débarrasser de ses chaînes, c'est vivre d'une façon qui respecte et renforce la liberté des autres ». Une grande leçon d'humilité digne des plus grands…

Aussi, parmi les nombreux bâtisseurs de la nouvelle Afrique du sud, Mandela est perçu comme le Père de cette nouvelle nation : un grand réconciliateur qui a transcendé les limites de sa prison pour œuvrer en faveur de la Paix et qui, sans aucun doute, en dépassera bien d'autres pour parfaire sa mission.

Pascale de source Fraternet
Lectures conseillées :

>> Un long chemin vers la liberté - Nelson Mandela : Nelson Mandela nous permet, à travers son autobiographie, de comprendre la situation actuelle de l'Afrique du Sud. Ouvrage très bien construit, l'auteur nous démontre et explique les différents événements forts, principalement politiques et raciaux, au cours des 70 dernières années du pays. Commandez ce livre chez Amazon.fr en cliquant ici !

>> L'apartheid - Nelson Mandela : Texte de deux plaidoiries du dirigeant nationaliste sud-africain. Commandez ce livre chez Amazon.fr en cliquant ici !

>> Le regard de l'antilope - James Gregory, Bob Graham : Particulièrement pour le peuple noir, ce livre est émouvant. On y voit les sévices perpétrés par la population blanche et la dureté du régime d'apartheid. L'histoire de Nelson Mandela est une leçon de courage pour tous ses compatriotes. Commandez ce livre chez Amazon.fr en cliquant ici !

>> Nelson Mandela: Le dernier titan - Alfred Bosch Commandez ce livre chez Amazon.fr en cliquant ici !

>> Nelson Mandela - K. Delobre Commandez ce livre chez Amazon.fr en cliquant ici !

>> Nelson Mandela - Jean Guiloineau : Cette biographie retrace son itinéraire, depuis sa naissance dans le Transkei en 1918 jusqu'aux élections générales d'avril 1994, en passant par les années d'enfance et de formation, par la lutte, la clandestinité et le long séjour dans les geôles sud-africaines. Un grand destin, un grand combat pour la cause de la liberté. Une vie tout entière consacrée à lutter pour les siens. Ce livre fera découvrir l'homme qui a changé l'histoire de l'Afrique du Sud. Commandez ce livre chez Amazon.fr en cliquant ici !



Un tirage au sort relativement heureux pour la France puisque, outre l'Afrique du Sud, tête de série la moins forte, elle sera confrontée au Mexique et à l'Uruguay, deux autres équipes supposées abordables. Les Bleus débuteront le 1e tour contre l'Uruguay, au Cap le 11 juin, jour d'ouverture à 20h30' heure du Cap puis affronteront le Mexique, le 17 juin à 13h30' (heure local) à Pretoria avant de terminer par les Sud-Africains, le 22 juin à Bloemfontein à 16h (heure local). Pour ce dernier match une sacré fête, une ambiance africaine de feu.


Tableau ci-dessous source le Point, pour info:



http://www.wahid.fr/wp-content/uploads/2008/08/cape-town-le-cap-south-africa-afrique-du-sud.JPG
http://voyage.aliceadsl.fr/data/lp_maps/fr/afrique_du_sud/afrique_du_sud-01.gif

http://www.pressvoyages.com/uploads/photos/large/9dfdd61dc0cedaf64c3c7e84dc8ecab9.jpg

11:31 Écrit par HUMANITAS dans Sport | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : mandela, football, afrique du sud, apartheid, racisme | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu