Avertir le modérateur

06/03/2011

Sécuriser le rail en France...

Le gouvernement a annoncé un plan de 40 millions d'euros pour sécuriser le chemin de fer français, cible de vols de câbles et de sabotages.


Pas moins de trois ministres - Nathalie Kosciusko-Morizet (Ecologie), Claude Guéant (Intérieur) et Thierry Mariani (Transports) - et les présidents de la SNCF et de RFF... pour annoncer, jeudi 3 mars en fin d'aprèsd'euros, Réseau Ferré de France (RFF) 30 millions. Le but est de limiter les vols et les sabotages qui provoquent de nombreux retards : 5 800 heures en 2010.

 

http://didier.paquignon.free.fr/images/le%20grand%20rail.JPG


Le dernier en date, à Albertville (Savoie), a provoqué des retards pour 40 000 voyageurs en plein chassécroisé des vacances de février. Le patron de la SNCF Guillaume Pepy assure que les vols de câble et le vandalisme sont la cause de 20 à 30 % des retards sur certaines lignes comme celle du TGV Paris-Lille.

 

« Il existe des filières d'écoulement dans le Nord-Pas-de-Calais, vers la Belgique, les Pays-Bas et les grands ports »,

 

précise-t-il.


Le plan annoncé jeudi prévoit de consacrer 17,2 millions d'euros à l'ancrage et l'enfouissement des câbles dans les zones sensibles et au déploiement de la télésurveillance. 19,5 millions d'euros seront affectés à la protection des postes d'aiguillage, sous-station et autres parcs de stockage. Les 3,3 millions restant iront aux innovations technologiques pour marquer et surveiller les câbles (RFID, GPS, GSM).


Guillaume Pepy a même annoncé un

 

« petit programme de recherche sur l'utilisation des nanotechnologies afin de conserver la trace de l'appartenance du câble, même lorsqu'il a été fondu ».


En dehors de ce budget exceptionnel, le nouveau ministre de l'Intérieur Claude Guéant a annoncé la poursuite de la surveillance des zones sensibles avec des hélicoptères. Il compte également

 

« intensifier les patrouilles de police et de gendarmerie (…) et renforcer le contrôle de la filière du recyclage des métaux, moyen le plus utilisé pour écouler les câbles ».


Ces annonces ne vont pas résoudre, pour autant, tous les problèmes des usagers. En moyenne, les vols de câbles ne représentent que 1,4 % des causes de retard sur l'ensemble du réseau. Et la somme de 40 millions parait bien maigre pour 30 000 kilomètres de lignes.

 

 

photo
photo


Pour le patron de RFF, Hubert du Mesnil,

 

« la solution la plus efficace est de rénover la moitié du réseau, qui concentre 90 % du trafic en profitant de ces chantiers pour enfouir les câbles, remplacer le cuivre par de la fibre optique, utiliser des solutions de marquage et de surveillance vidéo ».

 

Un plan à minima pour sécuriser les voies ferrées
Source, journal ou site Internet : Usine nouvelle
Date : 4 mars 2011
Auteur : Olivier Cognasse

23:35 Écrit par HUMANITAS dans Socièté | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rail, chemin de fer, sécurité, vol, cuivre | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu