Avertir le modérateur

30/09/2010

Hommage à Georges CHARPAK.

Spécialiste de recherche nucléaire, Georges Charpak d'origine polonaise (Ancien resistant, il avait été déporté à Dachau en 1943.) avait été récompensé par la plus prestigieuse des distinctions pour l'invention et le développement des détecteurs de particules.
Ses travaux ont notamment permis d'améliorer les techniques de radiographie.

Georges Charpak, lauréat du prix Nobel de physique en 1992, est mort mercredi à l'âge de 86 ans. Désireux de vulgariser la science, ce professeur émérite s'était fait connaître du grand public grâce à plusieurs ouvrages visant à rendre son domaine accessible au plus grand nombre.

 

 

 

http://olivier.roller.free.fr/charpak.jpg

cliquez l'image lire bio

-

Les réactions:

Décès du prix Nobel de physique Georges Charpak- nouvelobs.com
La mort du physicien Georges Charpak- Le Figaro
Réactions à la mort de Georges Charpak, un "homme engagé" selon ...- AFP

-

 

Résultat de ses travaux de recherche, l'avènement par exemple de ce type de projet sur l'imagerie médicale

 

 

 

Charpak : ''Je cherche des milliardaires prêts à investir'' dans l'école

 

Interview du Figaro de 2007 lors du 10ème anniversaire

Comment vous est venue l'idée de « La main à la pâte » ?

 

Ce programme entend stimuler l'enseignement des sciences, trop souvent le parent pauvre de l'Éducation nationale en primaire. Aujourd'hui, environ 2 000 classes bénéficient directement du programme - en partie financé par l'Éducation nationale - et une classe sur deux utilise certains de ses concepts. En clair : réaliser des expériences concrètes pour répondre à des hypothèses scientifiques. Face à la désaffection des études scientifiques, « La main à la pâte » fait consensus jusque dans les pays étrangers. Georges Charpak, Prix Nobel de physique en 1992, l'un des fondateurs du programme, se passionne plus que jamais pour le sujet.

 

Georges CHARPAK. - C'est en allant dans des quartiers défavorisés de Chicago, en 1995, que j'ai découvert une méthode d'enseignement des sciences fondée sur la manipulation. Enseignants et élèves avaient l'air ravis. En rentrant en France, nous avons rencontré le ministre de l'Éducation d'alors, très intéressé. Puis quelques centaines d'instituteurs se sont lancés dans le projet. C'est une vraie révolution car seuls 5 % des enseignants utilisaient à l'époque des activités d'éveil, contre près de la moitié aujourd'hui ! L'idée est d'utiliser le moment où, encore tout jeune, l'enfant est émerveillé par tout ce qui l'entoure. Comme le chercheur scientifique, l'instituteur part d'une question des enfants choisie à l'intérieur du programme scolaire puis il leur fait réaliser une expérience conçue pour donner la réponse à la question posée. Il les incite alors à revenir aux idées initiales et à éliminer les hypothèses erronées. Il ne s'agit pas de recettes toutes faites à ingurgiter mais d'une méthode active par laquelle les enfants recherchent la vérité eux-mêmes.


Avez-vous rencontré des réticences ?
Certains disent que l'éducation se résume à lire, écrire, compter. Même au sein de l'Académie des sciences, on trouve des arriérés ! Nous pensons que l'éducation, c'est aussi apprendre à raisonner, dans une démarche de recherche scientifique. Nous avons mis suffisamment de projets en place pour emporter un consensus mais l'édifice reste un peu fragile. Tout cela doit peu à des directives ministérielles, beaucoup au terrain. Je continue à m'investir car, pour la première fois de ma vie, j'ai l'impression de faire de la politique intéressante. Je cherche des milliardaires prêts à investir intelligemment leur argent dans l'éducation, à l'image de ce que font George Soros et de Bill Gates ! Faites-le savoir...

 

Biensur nous sommes dans un pays libéral,

innovant tel le Costa-Rica


Quels sont vont prochains projets ?
Nous aimerions introduire « La main à la pâte » au collège. Au niveau international, plus d'une vingtaine de pays l'ont déjà intégré dans leurs programmes scolaires. En ces temps de désaffection pour les sciences dans les pays industrialisés, tout le monde se passionne pour le sujet. D'autant plus que les enfants qui suivent ces enseignements sont souvent enthousiastes à l'idée de s'engager dans une carrière scientifique...

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu