Avertir le modérateur

23/09/2010

Académie du renseignement pour une "communauté d'esprit"

Le Premier ministre a inauguré la première session de ce centre de formation très spécial dont un des objectifs est de favoriser la coopération entre services. François Fillon a également rappelé les actions du gouvernement pour renforcer le contrôle démocratique du renseignement.


« Mesdames et messieurs, nous avons créé l’Académie du renseignement dont nous inaugurons aujourd’hui la première session»


, a déclaré le Premier ministre, François Fillon, devant une assemblée de membres des services de renseignement, lundi 20 septembre à l’Ecole militaire à Paris.

 

http://www.diagorapress.fr/wp-content/uploads/cache/15000_NpAdvHover.jpghttp://www.theatrum-belli.com/media/00/01/815959482.jpg


La création de l’Académie (cliquez le lien) , officielle depuis le 13 juillet dernier, est une des mesures emblématiques du renforcement du renseignement en France et dont le Livre Blanc sur la défense et la sécurité nationale , publié en 2008, a été l’élément fondateur.


« Parce que l’identification même des menaces est devenue cruciale, jamais le renseignement n’a été pour notre pays une priorité stratégique aussi haute »

 

, a rappelé le chef du gouvernement.


L’objectif de l’académie est de créer « une communauté d’esprit » entre les différentes agences de renseignement françaises. Elle s’adresse à des cadres déjà expérimentés. « Face [aux] menaces, la différence entre l’intérieur et l’extérieur n’est plus aussi tranchée qu’auparavant. Entre le policier et le militaire, les missions sont de plus en plus complémentaires », a expliqué François Fillon.


Entre la nouvelle Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE), la Direction du renseignement militaire (DRM), la Direction de la protection et de la sécurité de la défense (DPSD), le Traitement du renseignement et action contre les circuits financiers clandestins (Tracfin) et la Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED), « le temps des rivalités est révolu », a souligné le Premier ministre.

François Fillon a d'ailleurs noté ces dernières années qu'« une véritable évolution des esprits a accompagné les évolutions institutionnelles ».
Le chef du gouvernement a également rendu hommage aux femmes et aux hommes qui, dans le secret exigé par leur mission, mobilisent chaque jour des qualités telles que « la culture ; le sens des évolutions historiques ; la faculté d’anticiper ; la rigueur intellectuelle ; l’expertise technologique ; l’adaptation permanente », au service de la sécurité des français.

 

http://bonjour.news352.lu/images/edito_agence/gimg_1146929.jpg

 

L’exigence déontologique
Dans son discours, le Premier ministre a fortement insisté sur « la rigueur déontologique » imposée par « l’idéal démocratique ».
« Entre démocratie et renseignement, l’histoire nous apprend que les relations n’ont pas toujours été sereines », a rappelé François Fillon, notant que le gouvernement avait apporté une réponse « dès octobre 2007, avec le vote de la loi portant création d’une délégation parlementaire au renseignement ». « C’est une contrepartie légitime aux pouvoirs particuliers dévolus aux services », a-t-il souligné.

Le Premier ministre a toutefois précisé que:


« le secret a sa légitimité. La transparence absolue est impossible ».

 

Environ 12.000 hommes et femmes sont chargés de la collecte du renseignement ou du contre-espionnage français.

 

Académie du renseignement : « former une communauté d’esprit »
Source journal ou site Internet : portail du gouvernement
Date : 22 septembre 2010
Auteur : Laurent Bastide

 

Va remplacé à terme:

 

En attendant la création de l’Académie du renseignement préconisée par le Livre blanc sur la défense, le Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R) propose pour cette année le premier diplôme privé d’études supérieures de Management des services de renseignement et de sécurité, le DPES Mars, correspondant à un 3e cycle universitaire (bac+5/mastère).

Programme MARS 2010-1

.

Éric Denécé, directeur du CF2R, présente la finalité de cette formation professionnelle diplômante un peu particulière:
« Qu’est-ce que le renseignement ? À quoi sert-il ? Dans quel but fait-on appel aux services ? Comment s’organise la profession?
Dans le monde francophone, le renseignement reste perçu négativement, victime d’une large méconnaissance et d’idées reçues.
Cette formation permettra la découverte de ses diverses finalités et applications, de ses différents métiers et services, et présentera les nouveaux défis qu’elle doit relever, parce que le renseignement est un métier d’avenir.
L’objectif est que les participants soient capables de diriger, de gérer ou de contrôler efficacement les services, de s’y intégrer avec succès, ou de travailler efficacement avec eux.
»

.

Qualité des intervenants et programme 

Cet enseignement de haut niveau sera dispensé par une quarantaine d’intervenants, anciens des renseignements français, belge, canadien, allemand, russe, israélien et américain, mais aussi consultants en intelligence économique, journalistes, chercheurs universitaires, policiers et militaires… une formation pluriculturelle donc, assez originale, proposée en deux formules, une session répartie sur l’année universitaire, l’autre regroupée en session estivale.
La liste des intervenants est plutôt alléchante…

Il n’y a pas de condition de nationalité à remplir pour suivre cette formation, dont le coût est de 15000 euros HT.

Vous voulez vous inscrire ? Les informations générales, programme et dossiers de candidature sur le diplôme 2010 sont disponibles ici.

11:41 Écrit par HUMANITAS dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : espionnage, renseignements, sécurité, services secret, dgse, drm, fillon, cf2r | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu